Photo de l'installation villes Imaginaires crédit : Thomas Portier.

 

 

 

Photo de l'installation villes Imaginaires crédit : Thomas Portier.

 

 

 

Photo de l'installation villes Imaginaires crédit : Thomas Portier.

 

 

 

Villes Imaginaires, Installation, taille variable, 2016.

L’installation Villes Imaginaires donne à voir trois sculptures répondant à trois courtes nouvelles traitant, à la manière d’Italo Calvino, d’achitectures rêvées. Le spectateur est amené ici à se projeter, avec comme support ces sculptures minimales, dans trois espaces décrivant trois facettes de l’architecture contemporaine: le rapport aux matières premières, le cycle destruction/construction et le développement vertical.

Villes Imaginaire - Textes